Dialyse Contrôlée

Etude de cas

Données du patient

Données du patient

Age : 62 ans
Sexe : féminin
Taille : 1.66 m
Poids initial : 87.55 kg
BMI initial : 31.40 kg/m²


Antécédents médicaux / diagnostic

Antécédents médicaux / diagnostic

Une patiente âgée de 62 ans et souffrant d’une insuffisance rénale chronique est sous dialyse depuis quatre ans. Dans le cadre de la procédure, le poids sec doit être déterminé régulièrement. Une simple pesée permet de déterminer la quantité d’eau éliminée sans toutefois s’assurer que les paramètres de la patiente sont corrects, ni évaluer dans quelle mesure le poids sec est « sec ». Il faut donc déterminer si l’équilibre hydrique faisant suite à la dialyse se trouve dans les valeurs statistiques normales. Pour cela, il est nécessaire de déterminer la composition corporelle à l’aide du seca mBCA.


Graphiques présentant les valeurs mesurées

Graphiques présentant les valeurs mesurées

Poids

La réduction du poids due à l’analyse peut être déterminée au moyen du graphique de poids.

 

  • Avant : 87.55 kg
  • Après : 86.20 kg

 

Graphiques présentant les valeurs mesurées

Eau extracellulaire

Les valeurs d’eau extracellulaire indiquent la réduction correspondante.

  • Avant : 18.70 litres
  • Après : 17.40 litres

Graphiques présentant les valeurs mesurées

Analyse vectorielle de l’impédance bioélectrique (BIVA)

La BIVA montre que la dialyse est bien adaptée aux besoins de la patiente. Le fait que les valeurs de la patiente se trouvent dans la plage des valeurs statistiques normales de la BIVA prouve que le poids sec après réduction d’eau peut être identifié comme « sec ».


Résumé

Résumé

Le graphique des mesures pour cette patiente montre qu’en plus de procéder à la détermination du poids sec, il est également important de déterminer la compo sition corporelle. La BIVA montre que le poids sec mesuré peut réellement être considéré comme « sec » car les valeurs de la patiente se trouvent dans les valeurs statistiques normales. Le paramétrage de la dialyse peut donc être considéré comme correct.

La mesure effectuée grâce au seca mBCA permet d’évaluer le poids sec. Dans le cas présent, la BIVA montre que le paramétrage de la dialyse est correct et que les valeurs de la patiente se trouvent dans les valeurs statistiques normales de la BIVA.


Dialyse Infructueuse

Etude de cas

Données du patient

Données du patient

Age : 58 ans
Sexe : masculin
Taille : 1.82 m
Poids initial : 112.75 kg
BMI initial : 33.50 kg/m²


Antécédents médicaux / diagnostic

Antécédents médicaux / diagnostic

Un patient âgé de 58 ans et souffrant d’une insuffisance rénale chronique est sous dialyse depuis quatre ans. Dans le cadre de la procédure, le poids sec doit être mesuré régulièrement. Une simple pesée permet de quantifier la quantité d’eau éliminée. L’objectif est donc de déterminer si le poids sec peut véritablement être défini comme « sec ». Dans le cas présent, il est nécessair e de déterminer la composition corporelle à l’aide du seca mBCA.


Graphiques présentant les valeurs mesurées

Graphiques présentant les valeurs mesurées

Poids

La réduction du poids due à la dialyse peut être évaluée au moyen du graphique de poids.

 

  • Avant : 112.75 kg
  • Après : 111.30 kg

 

Graphiques présentant les valeurs mesurées

Eau extracellulaire

Les valeurs d’eau extracellulaire indiquent la réduction correspondante.

 

  • Avant : 25.60 litres
  • Après : 24.40 litres

Graphiques présentant les valeurs mesurées

Analyse vectorielle de l’impédance bioélectrique (BIVA)

La BIVA montre que la dialyse n’a pas été adaptée correctement aux besoins du patient. Le fait que les valeurs du patient se trouvent en dehors des valeurs statistiques normales de la BIVA prouve que le poids sec après réduction d’eau ne peut pas être identifié comme « sec ».


Résumé

Résumé

Le graphique des mesures pour ce patient montre qu’en plus de procéder à la détermination du poids sec, il est également important de déterminer la composition corporelle. La BIVA peut être utilisée pour démontrer que le poids sec mesuré dans le cas présent ne peut pas être considéré comme sec car les valeurs du patient se trouvent en dehors des limites des valeurs statistiques normales du graphique BIVA.

La mesure effectuée grâce au du seca mBCA permet d’évaluer le poids sec. Dans le présent cas, la BIVA montre que la dialyse n’est pas adaptée au patient car ses valeurs se trouvent à l’extrême limite des valeurs statistiques normales.